Immonde Rochédy. Ravages du suprémacisme blanc

Comme il y faut de haine, jusqu’à s’étouffer avec en propageant ce genre de vomi, pour justifier à ce point là la mort d’une effroyable injustice d’un homme qui ne se débattait même pas, disant tout simplement : ‘ »je n’arrive pas à respirer »…

Justifier tout jusqu’à l’ignominie, leur marque. Et ça va parler de valeurs…