Pour ces bons catholiques, la shoah et l’avortement, c’est tout pareil…

Capture

.

Capture

« Mesdames et Messieurs les djihadistes et autres adeptes français de de Daesh, pourquoi donc vous emmerder à vous rendre en Syrie ? C’est inutile, fatigant et coûteux  ! On a les mêmes à la maison… Même bêtise crasse, mêmes amalgames ignobles, même inculture, même absence d’ouverture d’esprit… et même propagande. Faites passer. Engagez vous dans la légion du christ sauveur…« 

(Mouarff, les cons ! Ils m’épateront toujours….).

un prêtre catholique justifie les massacres du 13 novembre à Paris.

Je vais allez plus loin. Tant pis pour les lecteurs sensibles. Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » comme dit le “quotidien de révérence”. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… Les uns se gavaient de valeurs chrétiennes devenues folles : tolérance, relativisme, universalisme, hédonisme… Les autres, de valeurs musulmanes devenues encore plus folles au contact de la modernité : intolérance, dogmatisme, cosmopolitisme de la haine… Les uns portent le maillot du PSG – « Fly Emirates » en effaçant le berceau de Louis XIV, et les autres profitent du même argent pour se faire offrir un costume en bombes. Une minute avant leur mort, les uns et les autres étaient penchés sur leurs smartphones, comme accrochés au sein de leur nourrice. Ce n’est pas le retour du Moyen Âge, contrairement à ce que disent les crétins, c’est la postmodernité dans toute son absurdité. Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour (Ministère de la Santé – merci Orwell !). Où est l’horreur, la vraie ? (source : Riposte catholique)

Mettre dans le même sac les bourreaux et les victimes, fallait oser… Voilà un prêche qui vaut bien celui d’un imam  salafiste radical : même fanatisme, même archaïsme monstrueux, même anti-humanisme primaire, même intolérance à l’autre, même haine de notre civilisation moderne et des athées… De là à justifier les attentats du 13 novembre, voilà un pas que cet intégriste là ne semble guère effrayé de franchir… Comme ces intégristes là se ressemblent, et se répondent en une même atroce symphonie macabre….

Post-scriptum : j’apprends grâce à Rue89lyon via  Bembelly que ce grand malade a une identité, et une paroisse : Hervé Benoît, basilique de Fourvière, à Lyon… Vous savez maintenez où lui écrire pour le rappeler au message d’amour du Christ…. si vous êtes chrétien. Moi pas.

PS.2 : une lettre au Caardinal Barbarin, visible ici, demande des sanctions contre ce prêtre. Dont acte.

PS3. Ce prêtre a été relevé de ses fonctions. Tant mieux. En voilà un d emoins à être en position de pourrir la tête de ses ouailles….

l’evêque aux armées compare les défenseurs de la #laïcité et les républicains aux terroristes de #Daesh

Capture2Ces deux captures d’écran proviennent de la revue du Diocèse au armées, l’EGMIL (Eglise dans le Monde Militaire). Pour ceux qui ne le savaient pas, encore une faille dans la laïcité républicaine telle que prévue dans la loi de 1905 : un des compromis de l’époque perdure (comme c’est également le cas du financement des prêtres et autres représentants de cultes en Alsace Moselle, en vertu du Concordat), à savoir le financement sur fonds publics d’aumôneries, notamment au sein de l’Armée. Les aumôniers militaires, de tous les cultes, sont donc rémunérés par l’État. Voilà voilà.. Et donc, avec l’argent du contribuable, majoritairement contre les  thèses ignobles développées ici, dans une revue dont on se demande si elle est elle aussi financée par l’Etat puisqu’y figure le logo du ministère de la défense), Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises, répand sa propagande insupportable. Oser ranger l’ensemble des défenseurs de la laïcité et des républicains dont je suis dans le même sac d’opprobre que ceux de Daesh, il fallait oser. Il l’a fait. je m’indigne, et je proteste. Et je le fais savoir. Serai-je le seul ?

(face à de tels propos insupportables, en effet, si je e l’étais pas, je vais finir par de venir christianophobe, à force….Moi qui pourtant lutte contre les discriminations… Beau résultat !)

Teysonnisons jusqu’à l’extrême… #homophobie #LMPT

B5h8WM-IYAABvm5.jpg large

Mais l’ignoble n’est pas seulement homophobe, comme si cela ne suffisait pas…