la charité chrétienne de @kikiblain_off laisse un peu à désirer… #ADMD (poke @JeanLucRomero)

Il m’avait semblé lire quelque part « tu ne tueras point », dans la bible, non ? M’ai trompé ? 😉

DS1-Nt6VQAE2y23.jpg large.jpg

Pour ce qui me concerne, j’ai fait le job. Incitation à la haine, menace de mort, ça s’appelle. Voilà. Et pan dans les dents, le bas de plafond endoctriné, tellement bouffi de vomi… Il va bientôt exploser.

Publicités

un prêtre catholique justifie les massacres du 13 novembre à Paris.

Je vais allez plus loin. Tant pis pour les lecteurs sensibles. Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » comme dit le “quotidien de révérence”. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… Les uns se gavaient de valeurs chrétiennes devenues folles : tolérance, relativisme, universalisme, hédonisme… Les autres, de valeurs musulmanes devenues encore plus folles au contact de la modernité : intolérance, dogmatisme, cosmopolitisme de la haine… Les uns portent le maillot du PSG – « Fly Emirates » en effaçant le berceau de Louis XIV, et les autres profitent du même argent pour se faire offrir un costume en bombes. Une minute avant leur mort, les uns et les autres étaient penchés sur leurs smartphones, comme accrochés au sein de leur nourrice. Ce n’est pas le retour du Moyen Âge, contrairement à ce que disent les crétins, c’est la postmodernité dans toute son absurdité. Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour (Ministère de la Santé – merci Orwell !). Où est l’horreur, la vraie ? (source : Riposte catholique)

Mettre dans le même sac les bourreaux et les victimes, fallait oser… Voilà un prêche qui vaut bien celui d’un imam  salafiste radical : même fanatisme, même archaïsme monstrueux, même anti-humanisme primaire, même intolérance à l’autre, même haine de notre civilisation moderne et des athées… De là à justifier les attentats du 13 novembre, voilà un pas que cet intégriste là ne semble guère effrayé de franchir… Comme ces intégristes là se ressemblent, et se répondent en une même atroce symphonie macabre….

Post-scriptum : j’apprends grâce à Rue89lyon via  Bembelly que ce grand malade a une identité, et une paroisse : Hervé Benoît, basilique de Fourvière, à Lyon… Vous savez maintenez où lui écrire pour le rappeler au message d’amour du Christ…. si vous êtes chrétien. Moi pas.

PS.2 : une lettre au Caardinal Barbarin, visible ici, demande des sanctions contre ce prêtre. Dont acte.

PS3. Ce prêtre a été relevé de ses fonctions. Tant mieux. En voilà un d emoins à être en position de pourrir la tête de ses ouailles….

vite, une camisole ! C’est pour Philippe Ariño, de #LMPT

CaptureLA FIN DU MONDE EST PROCHE ET EST INDIQUÉE PAR LA JUSTIFICATION MONDIALE CROISSANTE DE L’HOMOSEXUALITÉ : ALORS CONVERTISSONS-NOUS SANS TARDER
Parce que l’Histoire humaine et la Bible le montrent largement – Sodome et Gomorrhe, la civilisation gréco-romaine, la civilisation nazie (rien qu’en 1933, on comptait 131 bars homos à Berlin, plus qu’aujourd’hui à Paris), etc. –, parce que les spécialistes commencent également à l’annoncer et à tirer la sonnette d’alarme, je peux me permettre maintenant de le dire sérieusement aussi : la pratique homosexuelle, s’attaquant au socle universel d’existence et d’amour humain qu’est la différence des sexes, pratique de plus en plus justifiée socialement sous forme d’« amour » et de loi (inter)nationale, est un symptôme fort de décadence civilisationnelle. Elle est l’indice symbolique concret que notre monde se ment à lui-même, que la fin du monde est proche. L’arc-en-ciel a toujours annoncé et précédé l’orage. Et j’ai largement étudié dans mes écrits les liens non-causaux réels entre désir homosexuel et conflit mondiaux, entre désir homosexuel et Apocalypse (cf. ces quatre codes : 1, 2, 3 et 4). Donc nul catastrophisme ni théâtralité de ma part dans ce simple rappel eschatologique. Juste un constat. Banaliser socialement voire éloigner et éradiquer la différence des sexes de notre quotidien, cela revient à banaliser toute l’Humanité et à détruire notre planète à plus ou moins long terme (et je ne me réfère même pas à une mort démographique, car celle-ci ne risque pas d’arriver).

Au passage, constater que la justification collective de l’homosexualité constitue un indice capital d’autodestruction d’un monde ne stigmatise absolument pas les personnes marquées d’homosexualité durable. Un signe n’a jamais été une cause. Un baromètre indique les tendances : il ne les crée pas. Et ce n’est pas la pratique homo ni sa banalisation/justification/diabolisation mondiale qui précipite directement le monde vers son autodestruction finale. […]

Philippe Ariño, source.

encore un phénomène de foire au #FN (collector garanti)

L’endroit :

CaptureRoland Puccioni, LA GENEVIERE, 24590 SALIGNAC EYVIGNES candidat FN aux municipales de mars 2014 dans sa commune. Non élu (ouf).  roland.puccioni@wanadoo.fr- téléphone mobile ; 0687599520

l’envers :

Capture 3

Capture 7

Capture7Capture5Capture3Capture2 Capture 4Capture

Teysonnisons jusqu’à l’extrême… #homophobie #LMPT

B5h8WM-IYAABvm5.jpg large

Mais l’ignoble n’est pas seulement homophobe, comme si cela ne suffisait pas…