ceci n’est pas de l’apologie du terrorisme

« Je ne pense pas que les jihadistes soient des abrutis ou des fous »

« Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables ».

Eric Zemmour.

Le parquet de Paris a classé sans suite l’enquête pour apologie du terrorisme visant le polémiste Eric Zemmour qui, dans une interview au magazine Causeur, avait déclaré « respecter » les jihadistes, ont annoncé mardi ses avocats.

Mesdames et Messieurs, la lie de la France Rance… @HenrydeLesquen

CaptureC’est bien ce que j’ai toujours dit, écrit, pensé : la liberté d’expression, elle a bon dos. Et massivement évoquée, c’est un comble, par ceux qui précisément seraient les premiers à la supprimer s’ils parvenaient au pouvoir, comme l’histoire l’a clairement démontré. Tolérer le nazisme, fut-il saupoudré de « néo », c’est  à mon sens faire l’apologie du terrorisme, accepter la guerre de tous contre tous, les progroms, la chasse aux musulmans dans nos rues, le tabassage des non-blancs, voire pire si affinités. Une démocratie réelle ne saurait tolérer cela. Elle a bon dos, la liberté d’expression…