Riposte laïque nie les massacres du 17 octobre 1961


 

« La date du 17 octobre ranime chaque année la frénésie commémorative de la part des associations spécialisées dans la haine de la France, et nous n’avons pas fini d’entendre parler de centaines de cadavres descendant la Seine et de grands charniers clandestins sous la lune. Nous allons donc faire le point des connaissances historiques sur ce sujet, en deux articles jumeaux. Dans le premier (celui-ci), nous allons nous intéresser aux essais de chiffrage qui ont été opérés. Dans un article jumeau, nous étudierons la fabrication d’un massacre et le lancement de légendes urbaines par une propagande très organisée. »

Riposte Laïque est donc prise en flagrant délit de négation de réalité… sinon dé génocide, au moins de « ratonnade »… (On les inculpe quand ?). Et dire que c’est une femme… Misère… Heureusement, une autre femme lui répond par un travail de recherche un peu plus rigoureux. Elle, sait de quoi elle parle…

Publicités

11 réflexions sur “Riposte laïque nie les massacres du 17 octobre 1961

  1. Pingback: 17 octobre 61 : « ici on noie les algériens  « les échos de la gauchosphère

  2. Je vous conseille la lecture de l’ouvrage :  » Les ratonnades d’octobre ». Par Michel Levine
    Editions Jean-Claude Gawsewitch 2011.

    En octobre 1961. A Paris, en pleine guerre d’Algérie, Maurice Papon, préfet de police et chef de la répression, instaure un couvre-feu pour les Algériens, citoyens français de seconde zone : chasse au faciès, interpellations systématiques, bouclages de quartiers, etc. Les conditions de vie deviennent infernales pour des milliers d’hommes et de femmes.
    En protestation contre ces mesures qui rappellent l’occupation nazie, le F.L.N. organise le 17 octobre une manifestation pacifique. Aussitôt, Papon « chauffe ses troupes ». La machine à tuer est en marche…On retrouvera des centaines de cadavres dans la Seine.
    Le crime commis, c’est le grand silence de la part des autorités et des médias, un mutisme absolu qui durera longtemps. Pour la première fois, on dévoile ce qui était ignoré de l’historiographie officielle ou soigneusement refoulé. L’auteur s’est livré à une véritable enquête, interrogeant victimes, avocats, témoins.
    Michel Levine revient sur cette période tragique de l’Histoire à l’occasion du 50e anniversaire des évènements d’octobre 1961.

    Michel Levine est historien des Droits de l’Homme. Il a notamment publié chez Fayard Affaires non classées (Archives inédites de la Ligue des Droits de l’Homme).

  3. Pingback: France: Calls for Official Recognition of 1961 Paris Algerian Massacre · Global Voices

  4. Pingback: France: Calls for Official Recognition of 1961 Paris Algerian Massacre :: Elites TV

  5. Pingback: France: Calls for Official Recognition of 1961 Paris Algerian Massacre - DaringSearch - Free to publish

  6. Pingback: Par la bêtise d’un homme « les échos de la gauchosphère

  7. Faudrait changer la couleur du texte : le jaune sur fond blanc, c’est pas top.

    Sinon, à quoi s’attendre de Riposte Laïque ? Leur article n’est qu’une preuve de plus qu’en réalité, ils n’en ont rien à cirer de la laïcité : ce qui les intéresse, c’est de taper sur tout ce qui est musulman, et peut importe le contexte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s