la ligue du midi ne brille pas par ses lumières…


Notre Identité est menacée par le grand remplacement d’une population par une autre sans l’accord des principaux intéressés et sans le moindre contrôle citoyen. Le Conseil Général, toujours fort généreux avec notre argent, ne cesse d’accueillir des populations du monde entier. Ces personnes fortement imprégnées d’islamisme font l’objet de tous les égards alors que de nombreux Montpelliérains s’appauvrissent dans l’indifférence générale de notre classe politico -médiatique.

Olivier Roudier, ici.

Autre fait d’armes du jeune éleveur (de cochons ?)  tout aussi imprégné de l’odeur ici répandue, cet intéressant article du jour, qui en dit long sur certaines pratiques de l’extrême-droite  :

FAIT DIVERS – L’homme est un militant de la Ligue du Midi et un ancien candidat aux cantonales à Montpellier…

La fête votive de Saint-Nazaire-de-Pézan, près de Lunel, a mal tourné pour Olivier Roudier, 36 ans, éleveur de cochon. Arrivé fortement alcoolisé en compagnie d’un ami vers 2 heures du matin, selon midilibre.fr, ils ont dérapé devant le maire du village. Selon des témoins de la scène, les deux hommes auraient insulté un vigile et un gendarme réserviste, originaires d’Afrique du nord. Tout en faisant le salut nazi, ils auraient déclaré: «Ratons, bicots, les Arabes dehors, on est chez nous, on va tous vous crever, le crâne rasé collabo des melons.»

Port d’arme et dépendance à l’alcool

Olivier Roudier n’en est pas à son premier coup d’éclat. Fils de Richard Roudier, responsable départemental de la Ligue du Midi (une organisation d’extrême-droite), il a déjà été emprisonné par le passé. Lors de son interpellation mouvementée samedi soir, il a perdu un couteau de type point américain. Une motivation supplémentaire pour le parquet pour l’interpeller. «Il se présente armé d’un couteau, particulièrement alcoolisé et il fait des saluts nazis réitérés en présence des gendarmes en prononçant des propos abjects, haineux, d’une violence extrême», a dénoncé le vice-procureur lors du débat devant le juge des libertés et de la détention (JLD).

Depuis dégrisé, l’homme fait profil bas et regrette son attitude. Il explique son attitude par «l’absorption d’une grosse quantité d’alcool». Son avocate est sur la même ligne de défense, arguant que l’éleveur a plus besoin de soins pour soigner sa dépendance à l’alcool que d’aller en prison. La décision du JLD est restée ferme: Olivier Roudier est mis en examen pour rébellion, port d’arme et incitation à la haine raciale.

E.B.

source

On n’arrête pas le progrès, dans l’extrême-droite française…

.

Publicités

3 réflexions sur “la ligue du midi ne brille pas par ses lumières…

  1. Pingback: de la couleur du combat des antifas : rouge ? Seulement ? « les échos de la gauchosphère

  2. Pingback: dans l’os, les souchiens ! « les échos de la gauchosphère

  3. Pingback: Aujourd’hui, la peste brune a (encore) tué | les échos de la gauchosphère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s