racisme 2012.com


Dans la France de 2010, le discours officiel est celui de la repentance et de la négation. Repentance permanente des crimes, vrais ou imaginaires, commis dans un passé plus ou moins lointain, par nos ancêtres. Négation de l’existence d’un peuple français « de souche », négation de son histoire. Dans ce contexte, l’identité française est vidée de sa substance, expurgée de ses éléments locaux ou européens, et devient une sorte d’organisme historique génétiquement modifié, où ethnie, culture, civilisation sont bannies pour faire place à un culte du « métissage » totalitaire.

Site d’Arnaud Gouillon 2012 – Programme de campagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s