Philippe Bilger, vipère réac.


 

 

 

 

.

Son tour de force est de tromper son monde et d’avancer, de penser masquée. Félicitée par beaucoup, qui ne l’ont pas lue, pour son combat contre les extrémismes, elle vogue sur l’air du temps, sans trop de rigueur factuelle ni théorique, gagne des suffrages confortables et faciles en dénonçant le Front national – cela relève, de nos jours, du réflexe ! – et en insinuant contre l’islam et le catholicisme. Son habileté tient au fait que, derrière la condamnation apparente des intégrismes, elle fait passer sans cesse, avec une perfidie suave, sa haine douce du fait religieux. Ce dernier, en tant que tel, si on l’écoute bien serait répréhensible et dangereux mais elle se trouverait en peine pour nous démontrer quel serait, selon elle, le catholicisme acceptable ou l’islam supportable. Sous une bannière parfois justifiée et pertinente mais souvent approximative et démagogique, elle sussure, au prétexte de s’en prendre à sa part extrémiste, son hostilité à l’encontre du tout religieux. Elle fait se téléscoper et coagule l’inadmissible avec l’honorable. Elle a déniché un filon qui rapporte intellectuellement et médiatiquement. Il suffit, pour se convaincre de cette fausse retenue mais de cette vraie intolérance, de se rappeler un dialogue qu’elle a eu avec Eric Zemmour (Le Post). Avec quelle délectation elle se réjouissait d’avoir apporté sa pierre à la « destruction de la famille patriarcale » et  fustigeait « l’Occident judéo-chrétien » ! Les décompositions l’enchantent à l’évidence. Qu’elle ait des idées nourries par ses tréfonds et ses blessures intimes, comme nous tous, ne me rassure pas, puisqu’elles se rapportent à des hostilités et à des dissidences bien ciblées dont le convenu d’aujourd’hui a besoin !

Philippe Bilger, sur son blog.

(on observera ici l’usage immodéré des allitérations, d’où le titre.).

Et puisque la vipère  a craché son venin, je vous propose donc de réagir à ses propos de manière intelligente : sur le fonds, les amis, seulement sur le fonds ! (je ne suis pas non plus un fervent admirateur de Caroline Fourrest, j’ai donc trouvé la perfidie de l’attaque d’autant plus intolérable. Et je m’interroge : Mr Bilger va-t-il tous les dimanches à la messe ? ).Une phrase dans son billet m’a fait bondir de ma chaise :

« Discrète sur ses orientations intimes mais venant au soutien de toutes les minorités sexuelles »

Le procédé est tout simplement ignoble, et justifie à lui seul, lui aussi,  le titre.

Publicités

Une réflexion sur “Philippe Bilger, vipère réac.

  1. Dans un billet où il reprochait à quelqu’un (Sofia Aram je crois) d’avoir craché son venin (l’histoire de l’électeur FN qualifié de « gros con »), j’avais commenté en disant que Bilger était lui-même un expert en venin, et que ses indignations étaient très sélectives (il s’en est pris aussi à Debbouze, pour avoir dit que la France avait un nouveau visage, le sien, et que l’Islam était là depuis trois mille ans, car il n’a probablement jamais utilisé d’hyperbole de sa vie, ça ne fait sans doute pas partie de l’arsenal du procureur).

    J’avais lu ce texte sur Sœur Caroline (dont je ne suis pas fan non plus) et relevé la même basse attaque que vous. le titre de votre billet est la parfaite définition de ce personnage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s